La lame de rasoir

Tout ce qu’il faut savoir à son sujet

Ce que vous devriez savoir au sujet de la lame de rasoir

Même si la barbe est aujourd’hui de nouveau à la mode : la plupart des hommes ne souhaitent pas renoncer à un visage lisse, ce qui est possible avec soit un rasage à sec, soit un rasage humide. Cette dernière solution nécessite une lame de rasoir particulièrement aiguisée, qui doit en outre rester aiguisée après de nombreux rasages et si possible ne pas être irritante pour la peau. Avec les produits adaptés, le feu du rasage tant redouté peut en général, même dans le cas d’une peau sensible, être efficacement évité. A quoi faut-il faire attention lors de l’achat d’une lame de rasoir, quelles sont les principales différences ?

De quelle lame de rasoir ai-je besoin pour mon rasoir ?

Si vous utilisez un rasoir système, vous avez en général besoin d’une lame de rasoir parfaitement adaptée – par exemple de Wilkinson ou Gilette. Toutefois, il ne s’agit pas ici d’une lame seule, mais plutôt de trois ou de cinq lames. Les fabricants en font l’article en soutenant que cela permet de limiter au maximum les irritations de la peau, car moins de passages sont nécessaires. Etant donné que les fabricants détiennent un monopole sur ces lames de rasoirs, les coûts sont, la plupart du temps, élevés. Pour ceux qui utilisent un simple rasoir mécanique, il est possible de porter son dévolu sur les lames Double Edge. Ces lames standard sont particulièrement bon marché et mises à disposition dans le commerce par de nombreux fabricants. Leur nom vient du fait qu’elles peuvent être utilisées des deux côtés. Toutefois, pour réussir à les utiliser correctement, il faut s’exercer quelque peu, car l’angle de la lame de rasoir  ne s’adapte pas automatiquement, ce qui est le cas des rasoirs système. On peut également utiliser une shavette. La shavette a la forme d’un rasoir droit, mais on peut en changer les lames – ce pourquoi elle est souvent appelée rasoir droit avec lames remplaçables. Des lames spéciales sont proposées à cet effet, contrairement aux lames Double Edge, elles ne peuvent être utilisées que d’un côté, par contre elles sont un peu plus longues.

Combien de fois peut-on utiliser les lames de rasoir ?

Difficile de donner des chiffres exacts, on recommande en général 5 à 7 utilisations pour une lame Double Edge et 12 à 15 utilisations pour un rasoir système. Etant donné que dans ce cas, plusieurs lames de rasoir sont utilisées, chaque usure est plus faible. Il faut toutefois faire attention au fait que la dureté de la barbe varie d’un homme à l’autre, ce qui provoque une usure différente de la lame de rasoir. En outre, le traitement préliminaire est bien sûr décisif : idéalement, le savon à barbe ou la mousse à raser doit agir quelque temps, afin que les poils de la barbe deviennent bien souples. On recommande en outre de laisser agir afin que la peau s’assouplisse elle aussi, ce qui permet d’éviter efficacement les irritations. Il faut remplacer la lame de rasoir au plus tard lorsque des rougeurs, des petits boutons ou même des inflammations apparaissent au niveau de la barbe, et que ce n’est pas habituel. Ceci est un signe très clair que les lames de rasoir non aiguisées agressent fortement la peau. Afin de compenser le manque de tranchant, on appuie plus fort sur le rasoir, sans s’en rendre compte, ce qui fait souffrir la peau – il vaut alors mieux en changer.

Comment changer la lame de rasoir

Le remplacement de la lame de rasoir  varie selon les cas : s’il s’agit d’un rasoir système, il faut en général appuyer sur un bouton situé au niveau de la tête du rasoir, afin de libérer la lame de rasoir usagée. Le remplacement est ensuite très simple, il suffit d’insérer la nouvelle lame de rasoir dans la tête. A cet effet, le rasoir est simplement poussé dans la lame qui se trouve encore dans son support. Si vous utilisez un rasoir mécanique conventionnel, alors il vous faut être un peu plus prudent lors du remplacement : pour certains modèles, la tête du rasoir est dévissée du manche en la tournant, pour d’autres modèles, la tête s’ouvre et libère la lame. En tous les cas, la vieille lame de rasoir ne doit être touchée que sur les côtés, afin de ne pas vous couper. Car même si la lame n’est plus assez tranchante pour raser, elle n’en reste pas moins bien plus aiguisée que la plupart des couteaux qui se trouvent chez vous.

Comment prolonger la durée de vie des lames de rasoir

Dans le cas des lames standard, il n’y a pas beaucoup de façons de prendre soin de la lame de rasoir. Si elle n’est pas utilisée pendant longtemps, il peut y avoir de la corrosion, ce dont il faut particulièrement tenir compte si elle est stockée dans la salle de bains. Cependant, les produits sont pour la plupart emballés dans du papier ciré, ce qui assure une protection efficace contre l’humidité. Dans le cas des rasoirs système, il faut veiller à un minutieux nettoyage après utilisation. Etant donné que plusieurs lames sont utilisées, de la mousse à raser et des poils de barbe peuvent rester. L’humidité s’y accumule, ce qui d’une part favorise la corrosion, rendant la lame inutilisable, et d’autre part est peu hygiénique. Il n’est pas vraiment possible non plus d’aiguiser la lame, car il faudrait utiliser un appareil spécial pour un rasoir système. Dans le cas de lames standard, l’effort n’en vaut pas la peine car leur coût est bas.

Le rasoir à usage unique comme alternative ?

Bien sûr, vous pourriez aussi complètement laisser de côté la question de la lame de rasoir en choisissant tout simplement les rasoirs à usage unique. Toutefois, c’est déconseillé, au moins pour le rasage de la barbe : étant donné leur faible poids, la manipulation lors du rasage est désagréable. En outre, les lames utilisées ne sont pas de la meilleure qualité. Ce n’est donc qu’à première vue que les coûts sont faibles, au final il vaut mieux investir dans des lames de rasoir de meilleure qualité – leur durée de vie est nettement supérieure. En outre, il s’agit là bien sûr d’une dégradation inutile de l’environnement car on jette constamment des rasoirs en plastique. Au final, il s’avère qu’une lame de rasoir de bonne qualité est un investissement qui en vaut la peine, afin que la barbe puisse être proprement taillée, sans irriter la peau. Le rasage humide est, à cet effet, le meilleur choix.

Top